À la rencontre de Sophie

Je suis née dans une famille qui a toujours eu le goût des belles choses et m’a donné la capacité de les reconnaitre et les apprécier. Mon éducation m’a enseigné le savoir-vivre, l’art de recevoir, les codes de l’élégance et du luxe, l’exigence et le sens du service.

Entourée d’artistes, un père imprimeur, une mère créatrice de bijoux, une tante peintre, un oncle restaurateur pour le Louvre et une grand-mère brodeuse, j’ai développé une sensibilité aux harmonies, couleurs et matières que j’infuse dans tous mes projets. Passant le plus clair de mon temps à la campagne, je regarde travailler avec attention les artisans menuisiers, ébénistes, tapissiers, sculpteurs, potiers, tresseurs d’osier. Je me passionne alors pour les travaux manuels, réalisant et commercialisant miniatures en pâte à bois, masques en plumes, cuir, galons, cristaux et perles…

Jeune adulte, je pars à la découverte du monde. Première expérience marquante : l’Argentine, Buenos Aires et les ateliers sous le toit du théâtre Maïpo. Je me dédie au recyclage de costumes, teinture et brushing de plumes d’autruches, à la création et réalisation de masques. J’assiste ensuite un créateur italo-argentin diplômé d’Esmod Paris pour ses défilés et deviens accessoiriste pour une société de production audiovisuelle dans le domaine de la beauté. L’aventure se poursuit aux États-Unis où je rejoins un prestigieux bureau de création en tant que graphiste publicitaire.

Ma soif de découverte d’autres cultures me conduit à vivre en Inde et au Japon, enrichissant ma connaissance de l’art et des métiers d’artisans d’Orient ainsi que mon incroyable catalogue de sensations et d’images. Je n’ai de cesse d’exercer ma passion pour la chasse d’objets, parcourant marchés aux puces et brocantes de villages. Mon flair et mon œil de lynx me permettent de dénicher des trésors insoupçonnés dans des chaos invraisemblables.

Conseillère en style puis maître d’ouvrages, ma formation à la maîtrise d’œuvre s’est faite sur le terrain et au fil des chantiers, complétée par un cursus académique d’architecture intérieure et décoration. Cet intense parcours de vie me permet aujourd’hui d’exploiter pleinement mes talents de décoratrice ensemblière et mes ressources pour agencer et aménager des intérieurs. Forte de cette identité, je mets aujourd’hui ma vision, mon expérience et mon savoir-faire au service de mes clients.

Sophie Dessallien

QUE VEUT DIRE SODESS

SoDess est une contraction des premières lettres de mon prénom et de mon nom. Plus qu’une signature, cela évoque l’époque de ma vie au Japon, où « sou desu », qui se prononce comme SoDess, est une affirmation d’écoute et de reconnaissance exprimée lors des conversations, montrant que vous êtes en phase avec votre interlocuteur ; c’est le point de départ d’une relation de co-création avec un client.

Fushimi Inari-taisha, Kyoto